JOURNEE NATIONALE DE l’éducation DES FILLES : Me Wade incite les Collectivités locales à financer le genre

 

 Le Chef de l’Etat interpelle les Collectivités locales pour une plus grande présence des filles à l’école. Il les exhorte à inscrire des lignes de crédits dans leurs budgets pour financer le genre dans l’éducation. C’était hier, dans un message lu lors de la célébration de la journée nationale de l’éducation des filles organisée par le Forum des éducatrices africaines (Fawe).

Le président de la République, Me Abdoulaye Wade exhorte les Collectivités locales à inscrire une ligne de crédits dans leurs budgets pour le financement du genre dans l’éducation. Le chef de l’Etat a fait cette proposition dans un message lu à l’occasion de la journée nationale de l’éducation des filles célébrée hier à Dakar. Pour lui, cette méthode de financement doit se faire de manière « précise et irrévocable ».

Présidée par le ministre de l’Education, le Pr. Moustapha Sourang, la cérémonie était pilotée par le Forum des éducatrices africaines (Fawe). Elle a eu comme thème : « mobilisons-nous pour une prise en charge effective du genre dans les budgets et politiques de l’éducation ».

Le président de la République s’est félicité de la mobilisation pour l’atteinte des objectifs de l’Education des filles. Dans son message, il affirme partager la stratégie d’une forte implication des populations pour une plus grande présence des filles à l’école. Me Wade a également invité les partenaires au développement qui accompagnent le secteur de l’éducation, à soutenir la politique de budgétisation du genre.

La journée de l’éducation des filles est célébrée chaque année le 11 novembre suite à un décret du président de la République. Pour Me Wade, l’éducation des filles est « un des axes fondamentaux de la politique éducative du Sénégal, en ce qu’elle permet de relever les défis des disparités de genre et l’autonomie des femmes ».

Il a souligné qu’au Sénégal, les pouvoirs publics ont acquis la conviction que l’éducation des femmes et des jeunes filles est un des meilleurs investissements dans l’avenir. « C’est en éduquant les mères et en promouvant de manière générale la condition féminine que nos sociétés ont le plus de chances de voir leurs efforts aboutir », défend-t-il.

Assurer l’égalité

Le président a rappelé que la conférence mondiale sur les femmes à Beijing avait déjà posé les jalons à travers les objectifs que sont : assurer l’égalité d’accès des femmes à l’éducation, améliorer l’accès des femmes à la formation professionnelle, à l’enseignement scientifique et technologique et à la formation permanente.

Et Me Wade de rappeler que le Sénégal consacre 40 % de son budget à l’éducation. Ce qui permet, selon lui, « la mise en œuvre de toutes les stratégies en vue de réaliser ces objectifs ».

Il a également noté que « la parité dans l’enseignement élémentaire est aujourd’hui une réalité tangible » grâce aux efforts consentis par son gouvernement. Toutefois, a-t-il déploré, « il est aussi vrai que des écarts persistent encore entre le nombre de filles et de garçons aux niveaux de l’enseignement moyen et secondaire et du supérieur, avant de rassurer que « nul ne doute que ce gap sera progressivement résorbé, car votre détermination autorise tous ces espoirs ».

La présidente du Fawe, Mme Mame Bousso Samb a, de son côté, signalé que beaucoup d’efforts ont été faits pour l’éducation des filles au Sénégal. Mais, a-t-elle précisé : « nous pensons que par rapport aux objectifs de l’éducation pour tous en 2015, il reste toujours des gaps à combler comme la faible présence des filles dans l’enseignement supérieur.

Pour résorber ce retard, propose-t-elle, « il faut faire en sorte que tous les partenaires, à côté du département de l’éducation, puissent se mobiliser et tenir compte du genre dans leurs budgets respectifs, leurs textes ». La présidente a insisté sur la nécessité d’une grande participation de tous les acteurs. Elle a affirmé que la résolution qui va sanctionner la fin de leurs travaux sera présentée aux partenaires de son organisation pour des plaidoyers à l’échelle internationale.

Moustapha Sourang, Ministre de l’Education : « Une femme éduquée est un gain important »

« Une femme éduquée, éduque son environnement. C’est un gain énorme en termes sanitaires, de conseils, etc. », a déclaré le ministre de l’Education, Moustapha Sourang, lors de la célébration de la journée nationale de l’éducation des filles. Pour le chef du département de l’éducation, « la proximité de la femme et de son fils est capitale ».

Le ministre a souligné que l’évolution des effectifs dans le primaire montre que ce sont les filles qui ont été les principales bénéficiaires de l’effort de recrutement consenti par le système éducatif sénégalais durant ces six dernières années. Leur proportion dans leurs effectifs est passée de 46 % en 2000 à 49,9 % en 2006, soit une progression de 3,2 points de pourcentage. Dans le moyen, les effectifs sont passés de 39,7 en 2000 à 43,6 % en 2006 et dans le secondaire, de 38,0 en 2000. En 2000 39,8 % en 2006. Pour arriver là, des efforts non négligeables ont été faits, selon le ministre.

Cependant, le Pr. Sourang estime qu’il reste encore beaucoup à faire pour une participation active de la communauté en vue de réaliser la parité en 2010. C’est pourquoi, le ministre prône la sensibilisation contre les mariages précoces des filles et leur engagement dans les travaux domestiques. « Il faut expliquer aux parents que leur intérêt est de laisser leurs enfants étudier », indique-t-il, ajoutant que « l’expérience a montré que les filles sont beaucoup plus concentrées dans leurs études ». « Quand les filles sont en condition d’étudier, elles réalisent les meilleurs résultats que les garçons », a dit le ministre qui promet un environnement scolaire beaucoup plus sécurisé pour les filles S’agissant du thème de la journée, il a fait savoir l’Etat a opté pour une prise en charge effective du genre dans les budgets et politiques de l’éducation ».

BABACAR DIONE

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: